Skip to content

Kornwolf : Le démon de Blue Ball – Tristan Egolf

26 novembre 2009

Impossible de lire le dernier livre d’un auteur sans le comparer avec ses ouvrages précédents. Surtout dans le cas de Tristan Egolf. Son livre Le Seigneur des porcheries était incontestablement un GRAND livre. Je ne crois pas qu’on puisse en dire autant de Kornwolf. Ce n’est pas un mauvais livre, mais le récit aurait bénéficié d’une réécriture afin d’être un peu resserré. À mon avis —et contrairement à ce qui a été dit— l’auteur n’en avait pas terminé l’écriture lorsqu’il s’est suicidé. Ça expliquerait les lacunes. Reste une histoire intéressante, une écriture souvent époustouflante et plusieurs scènes d’anthologie qui seraient magnifiques adaptées au cinéma.

Publicités

From → littérature

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :