Skip to content

Kraftwerk – Man Machine [1978]

15 décembre 2009

Kraftwerk est l’un des plus importants groupes de l’histoire de la musique pop. Le groupe en a influencé des centaines d’autres et dans plusieurs styles musicaux : industriel, new wave, hip hop, alternatif, techno… La plupart de leurs disques sont des standards.

Des années avant l’avènement de la vague techno, ce groupe avait pressenti l’intrusion de la machine dans la vie des hommes. Man machine est l’apogée de cette prémonition.

La pièce The Model fut numéro un en Angleterre trois ans APRÈS la sortie du long jeu, ce qui en dit long sur son avance. La pièce Metropolis rend un fabuleux hommage à l’expressionnisme de Fritz Lang. Sur The Robot, le groupe dévoile ses fantasmes d’aliénation de l’homme par la machine. Neon Light est une pièce aux textures étonnantes qui nous met carrément en transe.

Il y aurait beaucoup à dire au sujet de ce groupe mais il est préférable de simplement écouter leurs albums parus entre 1974 et 1981 : Autobahn, Radioactivity, Trans Europe Express, Man Machine et Computer World. Ceux qui veulent en savoir davantage sur ce groupe mythique peuvent lire l’excellent Man Machine and Music de Pascal Bussy ou visionner le documentaire Kraftwerk and the electronic revolution.

Vous pouvez aussi lire le chapitre VI d’Accro vinyle qui s’intitule «Robots». J’y relate l’extraordinaire concert de Kraftwerk que j’ai vu à New York en juin 1998.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :