Skip to content

Isaac Hayes – Black Moses [1972]

26 décembre 2009

Isaac Hayes est une icône de la culture américaine. Issu du célèbre label Stax, il a laissé une empreinte durable sur la musique soul et funk des années 1970. On n’a qu’à se souvenir de la bande sonore du film Shaft, son plus grand succès commercial et un standard du courant blaxploitation.

Sur Black Moses, il nous livre la voix la plus sexy de la musique soul. Isaac Hayes possède un génie pour les arrangements symphoniques à la limite du quétaine mais qui réchauffent le cœur. L’album recèle aussi de fameux passages funky qui n’ont pas échappé aux oreilles opportunistes de Portishead qui a d’ailleurs plagié le début de la chanson Ike’s rap medley #2.

Sur Going in Circles, on croirait que c’est Dieu qui s’adresse à nous tellement  musique et voix nous mettent en transe. Écouter cette chanson, c’est découvrir que la vie peut être belle et qu’on peut encore s’émerveiller de toutes ces choses qui nous ont touché dans notre enfance. The look of Love débute avec des arrangements symphoniques un peu pompeux… Et puis sa voix s’ajoute doucement au couplet. Après les quatre premières minutes, la chanson évolue vers le funk. Isaac Hayes finit par réconcilier le tout dans une fermeture grandiose.

Les meilleurs moments d’Isaac Hayes sont un cadeau à l’humanité. À écouter absolument, sa période Stax entre 1969 et 1973 : Hot Buttered Soul, Shaft, To be continued et Black Moses.

Publicités

From → perles musicales

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :