Skip to content

Simple Minds – New Gold Dream [1982]

30 décembre 2009

Certains groupes produisent leur chef-d’œuvre au début. Pas Simple Minds. Cinquième album de ce groupe écossais, New Gold Dream bénéficie de la recherche effectuée sur les albums précédents.

Beaucoup plus achevé en termes de production sonore, New Gold Dream recèle plusieurs perles dont : New Gold Dream, une chanson upbeat qui donne envie de bouger et de vivre ; Glittering Prize, avec de chaleureux sons de synthétiseur ; Somebody up There Likes You, une pièce extraordinaire où l’on a l’impression de connecter avec l’au-delà ; Someone Somewhere in Summertime, un morceau d’anthologie du new wave doté d’une étonnante recherche mélodique.

En fait, chaque morceau possède une mélodie touchante et bien placée. L’album recèle tant de qualités qu’on finit par en apprécier même les chansons un peu moins fortes. Et on s’habitue à l’écouter en entier, ce qui est une des caractéristiques d’un grand disque : pouvoir être écouté dans son intégralité.

Sorti en 1982, à la fin du courant new wave,  New Gold Dream est rempli d’émotions grandioses. C’est un album qui a du soul et qui met du baume sur la période un peu dépressive de la cold wave. Comme de quoi, il y a parfois de la lumière au bout du tunnel.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :