Skip to content

Demande à la poussière – John Fante [1939]

19 mars 2010

Demande à la poussière est l’histoire d’Arturo Bandini, fils d’immigrés italiens qui se retrouve à Los Angeles à la fin des années 1930 afin de poursuivre son rêve : devenir un écrivain célèbre.

Vivant dans un hôtel minable sur la colline de Bunker Hill, il fait la connaissance de Camilla, une belle latino qui sert de la bière dans un petit établissement. Fante tombe amoureux d’elle et il s’ensuit le classique amour impossible. Le tout raconté dans une langue exceptionnellement ressentie.

Et c’est là l’intérêt du roman. Au-delà de l’amour et des frustrations de l’aspirant écrivain, le livre nous fait entrer dans la psyché d’un jeune homme maladroit qui manque terriblement de confiance en lui. Par la magie de l’écriture, on vit avec lui ses espoirs, ses doutes, sa honte.

La grande particularité de Fante est sa capacité à partager ce qu’il ressent. Son écriture transmet ce qui se passe dans la tête d’Arturo avec tant de sincérité qu’on ne peut faire autrement que d’être touché par l’humanité de cet homme qui expose ses défauts sans retenue, quitte à rire de lui-même. Fante, et c’est là une de ses grandes qualités, ne se prend jamais au sérieux !

Publicités

From → littérature

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :