Skip to content

Tommy Trantino – Lock the Lock [2009]

3 juin 2010

Tommy Trantino fut emprisonné en 1964 pour le meurtre de deux policiers. Il est d’abord condamné à la chaise électrique mais ce jugement est commué en réclusion à vie lorsque l’état du New Jersey abroge la peine capitale en 1971.

Lock the Lock fut écrit alors qu’il était dans le corridor de la mort. Ce recueil est rempli de poésie, nouvelles et impressions sur la vie ; le tout entrecoupé de dessins de l’auteur. Cette forme éclatée est l’aspect le plus spectaculaire du livre. Mais la façon d’écrire de Trantino —qui colle certains mots ensemble et ignore systématiquement la ponctuation— contribue elle aussi à créer un extraordinaire sentiment de liberté. C’est comme s’il réussissait à s’échapper de sa cellule et du couloir de la mort. La nouvelle la plus intéressante est celle qui s’intitule «l’Angel», où il raconte les circonstances qui ont mené au meurtre des deux policiers, un fait qu’il réfute. L’atmosphère de défonce et de criminalité est rendue de façon magistrale.

L’univers de Trantino est rempli de séjours en taule, méfaits à main armée, anecdotes liées à la drogue et histoires de baise. Mais Lock the Lock est aussi un formidable témoignage de rédemption. Car au milieu de cette noirceur, on découvre un être humain pacifiste et aimant, un paradoxe pour le moins bouleversant.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :