Skip to content

MTL punk – la première vague [2011]

16 mars 2011

ATTENTION : les producteurs de «MTL punk» ont annoncé leur intention de produire un documentaire sur le new wave. Veuillez prendre note que je ne participe pas à ce film et lire cet AVIS.

L’histoire de ce documentaire commence au début des années 2000, lorsque Érik Cimon lit un scénario intitulé «Normal !» dans lequel Alain Cliche raconte sa jeunesse punk. Érik lui propose alors de faire un documentaire sur le sujet. Pour avoir un aperçu du projet initial, vous pouvez lire Normal !, un livre au titre ironique publié en 2009.

MTL punk est le premier documentaire sur la scène punk montréalaise. Les auteurs commencent par replacer le punk montréalais dans son contexte, c’est-à-dire dans le Québec hippy et nationaliste des années 1970. Cette culture jugée étouffante par plusieurs, les pousse à aller voir ailleurs —Londres et NYC. Là-bas, ils sont foudroyés par la musique punk et décident de ramener cette énergie à la maison.

. Chris Barry des 222

L’histoire se transpose ensuite dans le vieux Montréal où un étudiant en cinéma à McGill décide de se louer un local. Comme ses amis musiciens n’ont pas d’endroit pour jouer, il leurs offre de venir chez lui, au 364 St-Paul Ouest. De fil en aiguille, ce local devient le lieu de naissance de la scène punk locale. Plusieurs groupes s’y produisent, notamment les 222, les Chromosomes et les Normals. Une bonne partie du documentaire porte sur ces groupes et nombre d’anecdotes savoureuses ponctuent le récit. Le climat de débauche culmine lors du Montreal Punk fest, un concert tenu à l’université McGill en 1979 qui s’achève dans une mémorable casse, ce qui mènera la vénérable institution à bannir les concerts punks durant plusieurs années. Le documentaire se termine avec le début de la vague new wave dans laquelle ont plongé plusieurs musiciens punk de la première heure.

The Normals

Réalisé entre 2003 et 2011, ce documentaire de 46 minutes présente de rares archives visuelles et la musique de quelques-uns des premiers groupes punk locaux. Voici la liste des gens interviewés : Tracy Howe (the Normals), Fortner Anderson (poète Punketariot), Pyer Desrochers (gérant 222), Rick Trembles (Electric Vomit), Chris Barry (chanteur 222), Allan Fine (bassiste Chromosomes), Gery Lecker (batteur Chromosomes), Édouardo Cabral (DJ), Joe Di Mauro (Bambi production), Georges Lévesque (designer), Marc Demouy (producteur Chromosomes), Robert Ditchburn (locataire du 364 St-Paul), Pierre Major (guitariste 222), Alan Lord (musicien) et Mathieu Beauséjour (artiste en art visuel).

Bande-annonce.

émission de radio avec les groupes dans MTL punk

Revue de presse partielle:

Topo radio à Radio-Canada de Marjorie Champagne.

Topo radio à Radio-Canada de Matthieu Dugal.

Topo radio à Radio-Canada de Pierre Blais.

Entrevue à CHYZ FM avec Joëlle Cloutier (20 minutes).

Article de Philippe Meilleur dans Rue Frontenac.

Article de Nicolas Houle dans Le Soleil.

Publicités
7 commentaires
  1. Marie permalink

    Enfin il est sorti ! Hihi j’ai bien hate de voir ton film Alain. J’ai acheter mon billet pour le 26, car le 21 c’est deja toute sold out 🙂 Bravo ! Super projet !!! Je suis une fan de punk mais je suis trop jeune pour avoir connu cette epoque. J’ai plus connu les shows a l’x avec Self Control, La Gachette, Grimskunk, les Gutter Demons…Ca va etre trop genial de voir comment les doyens ont paver la route ! A quand la deuxieme wave ? 😉

  2. Marie permalink

    Wow ! Un gros bravo pour ce petit bijou de film ! Le film a vraiment su transmettre l’energie de cette periode. Drole, irreverencieux, franc, pas de temps mort…j’ai adorer. Le montage est excellent et les entrevues sont super bien choisies. J’ai trouver cela super interessant de voir le contexte social au Quebec quand le mouvement punk a emerger a Montreal. Super bon choix de groupes…tous avec leur propre style. J’ai particulierement accrocher sur The Normals…j’aurai bien aimer voir ce band en show ! J’ai chercher ensuite sur Internet et il y a peu de choses sur eux…je me sens privilegier d’avoir pu les entendre dans le film 🙂 Merci encore pour les 7 ans de travail sur MTL Punk…c’est un must pour tout fan de punk !!!

  3. This is very goog information as for me. Author – respect!

  4. Thanks – where is article source?

  5. Joël permalink

    Bonjour,

    Je suis ravi d’apprendre la sortie de ce film qui s’intéresse à l’histoire méconnue du punk montréalais qui m’a littéralement fait vibrer durant les années 80. J’y étais bien ancré vers 1985 quand j’ai fondé le groupe Bad Results avec un ami du secondaire, Yves Létourneau. Ensuite Marc-André Thibert (Groovy Aardvark) et Denton Girard, aujourd’hui à Musique Plus, se sont joints à nous. On fréquentait dans ce temps là les Unruled, Capitalist Alienation, SCUM et d’autres bands populaires de la scène punk et hardcore de Montréal et de la rive-sud. Le plus mémorable souvenir que j’en ai est la première de GBH que nous avons fait au défunt Rising Sun, véritable temple du punk. Non mais… Quelle époque! Bravo pour tout film.

    Joël

  6. Il est cool ton blogue. J’ai bien fait de te poser une question tantôt au cinéma Cartier. J’ai hâte de lire Normal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :