Skip to content

Jusqu’à ce que la mort nous chatouille de ses caresses

3 mars 2016

jusqu'à couvert 2Après 6 années de boulot, voici enfin mon 3e livre. Ce roman poursuit le récit amorcé dans Normal!, premier maillon d’une trilogie portant sur les années 1980. Ce nouveau livre contient les partie II et III et constitue mon testament sur l’underground.

Encore une fois, beaucoup de musique — new wave, rap, alternatif, industriel, psychédélique — et de défonce ; un parcours trash entre Québec et Montréal avec plusieurs virées à NY.

Quatrième de couverture :

Au début des années 1980, un jeune punk est contraint d’intégrer cette société qu’il exècre. Pour arriver à tenir le coup, il se réfugie dans la musique. Cette passion lui permet de prendre sa place, de faire peau neuve et le mènera derrière les platines des Foufounes électriques où l’ombre et l’anarchie le feront replonger dans le néant. Pour s’en sortir, il devra abandonner l’essence même de ce qu’il croyait être et faire une place à cet avenir auquel il ne croyait pas.

IMG_2403_2

Tirée d’une planche contact, la photo d’origine était en piètre état. Crédit photo : Natalie Bujold.

Pour la première fois, j’ai fait une recherche stylistique. Cette démarche intuitive relève presque de la quête existentielle… Enfin, je vous fais grâce de ces mois passés à réfléchir au style, à expérimenter et lire différents auteurs. Y suis-je parvenu ? Je vous laisse le soin d’en juger.

Dès 2013, je prévoyais m’auto-publier. J’ai donc laissé tomber mon éditeur et j’ai tenté cette expérience qui s’inscrit dans la logique DIY, philosophie que je préconise depuis belle lurette.

Mes amis Isabelle et Gaston — de Paquebot design — ont conçu la maquette du livre. Ils ont aussi fait la mise en page et supervisé l’impression. Sans leur aide, il m’aurait été impossible de produire un livre d’une telle qualité.

Couvert 12 x 8_ Alain

La superbe couverture conçue par Paquebot design.

Il y a eu deux lancements ; un au Knock-Out à Québec, et l’autre au Laïka à Montréal. À Québec, vous pouvez l’acheter au Knock-Out ou chez Pantoute. À Montréal, les points de vente sont Le Port de tête, Raffin (sur St-Hubert) et le Laïka (demander à la caisse).  Il est aussi possible de le commander. Pour en lire des extraits, cliquez ici. Pour commander, c’est ici.

(395 pages – 120 000 mots)

 

© Alain Cliche 2016.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :