Skip to content

21 Grams [2010]

11 août 2016

R-2566909-1290803120.jpeg

Lorsque Jack de Varennes m’a invité au concert de 21 Grams, j’ai pas hésité une seconde, même si le show était au Cercle, mon voisin bruyant qui m’empêchait de dormir depuis des années. J’ai été surpris de la qualité des compositions qui rappelaient à la fois le vieux New Order et Joy Division. Le son était résolument post-punk avec une touche cold wave et des mélodies accrocheuses qui nous imprègnent sans merci. Après le concert, Jack m’a payé une bière et on a passé le reste de la soirée à rigoler comme dans le temps.

Quelques années plus tard, le hasard m’a fait rencontrer Michel Mercier qui a aussi fait parti de cette formation. Il est venu chez moi et m’a donné un exemplaire de leur CD de 4 pièces. Quand j’ai écouté ça sur mes Altec, j’ai tout de suite reconnu les pièces et j’ai été impressionné par la qualité de la production. Difficile de croire qu’il s’agit d’un premier CD. Faut dire que 2 des musiciens étaient dans le fameux groupe de Québec — Handful of Snowdrop — et que le CD a été produit par le frère de Michel, Jean-Pierre Mercier (également de HoS). On est loin d’avoir affaire à des débutants.

13918713_10209636748091062_2089189522_o

21 Grams au Cercle le 27 avril 2010. Photo : Marc Giguère.

Mais pourquoi personne n’avait parlé de ce CD ? Quand j’ai posé la question à Michel, il ne savait trop quoi répondre. Des copies promo avaient été expédiées dans le réseau habituel de la musique et des festivals mais personne n’avait cru bon les inviter ou faire un article. Je ne pouvais le croire ! Bien sûr, les chansons sont en anglais… mais on est loin de l’époque où les Men Without Hats étaient considérés comme des traîtres à la nation parce qu’ils chantaient en anglais, anecdote racontée par Marc Durand — leur producteur — lors d’une entrevue pour MTL punk. Alors pourquoi ce CD est-il passé sous le radar ?

C’est d’autant plus inexplicable qu’il fait parti des meilleurs trucs que j’ai entendus depuis des années. Le son de 21 Grams nous plonge dans l’atmosphère intense des années 1980, l’équilibre musical est à la fois riche et subtil et chaque fois que je l’écoute, ça me donne des frissons… Et quand j’ai des frissons, vous savez quoi ? C’est parce que c’est foutument bon ! 21 Grams n’a rien à envier aux meilleures formations britanniques qui flirtent avec le post-punk et tout ce qu’on peut regretter, c’est sa brièveté : à peine 4 pièces sur le CD. Pourquoi est-il passé sous le radar ? Mystère et boule de gomme.

© Alain Cliche 2016

Publicités

From → musique

2 commentaires
  1. Charles-Edouard Boivin permalink

    Wow, merci pour les bons mots sur 21G. Ça fait plaisir de savoir que quelqu’un nous a remarqué et apprécie nos tounes.

    Au moment où on a air lancé le EP, on avail réussi à avoir 60000 écoutes de la pièce « Last Spin Around The Sun » sur MySpace en quelques semaine said. Puis, plus rien… Je ne sais pas si on sortira un jour nos autres chansons mais la suite de 21G – Mal Fantome – sera disponible sous peu et je crois humblement que c’est une suite logique au « Orange EP ».

    • Bonjour Charles-Édouard,

      Jack m’a fait entendre Mal Fantôme et j’ai trouvé ça vraiment bon… je l’achale d’ailleurs depuis ce temps là pour savoir quand ça va sortir… au plaisir de te croiser au lancement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :