Message aux générations futures…

cropped-alain-ts-blur-two.jpgJe n’ai pas eu d’enfant. Quand j’étais en âge de procréer, je considérais criminel de mettre des enfants au monde dans cette société pourrie par le capitalisme et polluée par les grandes entreprises. L’avenir m’a donné raison.

Les problèmes de la planète ne datent pas d’hier. Et la vérité, c’est que les générations précédentes s’en sont sacrées comme l’an 40. Aucune génération ne s’est sacrifiée pour les suivantes, me suis-je déjà fait répondre par un baby boomer. Mais c’est un mensonge éhonté. On n’a qu’à penser à ceux qui ont sacrifié leur vie lors des deux grandes guerres mondiales.

Ma génération (X) a rouspété. Le courant punk nous a poussés à ruer dans les brancards. Kesse qu’on dénonçait au juste? Pas mal tout en fait. On a dit de nous qu’on était une génération vide. On avait quantité de choses à dire, mais on était vus comme des emmerdeurs alors on ne nous a jamais donné le micro.

Et puis le système nous a brisés un par un. Surdoses, hôpitaux psychiatriques, suicides… voilà comment a fini une bonne partie de ma génération. Ceux qui ont survécu se sont résignés. Ils ont fini par s’«assagir» et ont essayé d’être heureux pendant le bout de vie qu’il leur restait, tout en regrettant de ne rien pouvoir faire.

Pendant la plus grande partie de ma vie, j’ai rouspété comme j’ai pu, puis on m’a tout simplement écarté, comme pour tous ceux qui critiquent le système. Regardez ce qu’on fait à Julian Assange, Edward Snowden et Chelsea Manning, ces gens qui sont les héros de leur génération. On leur a mis un bâillon, on essaie de les emprisonner et de les faire taire par tous les moyens.

Si vous voulez avoir la chance de vieillir, vous allez devoir faire quelque chose qu’aucune génération n’a fait avant vous ; vous allez devoir inventer un nouveau système, parce que le capitalisme est pourri jusqu’à l’os et n’est pas réformable. Presque tous ceux qui ont essayé y ont laissé leur peau. À moins que vous ne détruisiez ce système de merde, vous aussi serez écrasés.

34272179681_bab75177f1_k

© Alain Cliche, 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s