Plein de vie : une biographie de John Fante – Stephen Cooper

Biographie agréable et bien documentée sur l’auteur italo-américain John Fante. Cet écrivain peu connu a publié peu de livres, car il a consacré le plus clair de son temps à écrire des scénarios pour Hollywood. Quelle aurait été la stature de cet auteur s’il n’avait pas été corrompu par ce fric lui venant de la machine à fabriquer le rêve américain ? C’est une des questions soulevées par l’auteur de la biographie. Hollywood aura sorti Fante de la pauvreté mais c’est en écrivant des livres sur sa propre vie qu’il a trouvé l’immortalité. Comme si la vie douloureuse d’un simple petit rital eut été plus intéressante que toutes ces fictions à gros budget. Une leçon fascinante et remarquablement bien contée.

L’arrangement – Kazan Elia [1969]

Elia Kazan fut un grand réalisateur hollywoodien… On peut lui créditer une longue suite de films qui ont marqué l’imaginaire américain des années 1940-50-60. Mais Kazan publia aussi quelques romans, dont L’arrangement qu’il adapta lui-même au cinéma.

Dans ce livre, Kazan raconte la vie d’un brillant publicitaire qui, après un grave accident d’automobile, décide de se mettre à dire la vérité. Avec les conséquences que ça comporte sur son mariage, sa famille et son emploi. Il quitte ensuite la Californie pour retourner sur la côte est vivre avec la seule femme qui l’a jamais aimé, travaillant dans un débit d’alcool le jour et écrivant de la littérature la nuit. Étonnant roman existentiel.