Quelques perles jazz

imageSans être un grand connaisseur de jazz, j’ai eu la chance au fil des ans de tomber sur certains disques qui ont su conquérir mon cœur. Cet article ne prétend pas faire la nomenclature des meilleurs disques de l’histoire du jazz. Il ne s’agit que d’une sélection personnelle. (Une liste de lecture est disponible à la fin de l’article).

Cannonball Adderley – Something’ else [1958]

Mes parents avaient ce disque dans leur collection Lire la suite

Perles de la musique fusion

miles-davis-bitches-brew-1970

À la fin des années 1960, beaucoup se tournent vers la pop et les grands jazzmen assistent, impuissants, à l’érosion de leur auditoire qui en a assez du free jazz.

Après avoir vu Sly and the Family Stone remplir le Madison Square Garden de NY plusieurs soirs d’affilée, Miles Davis décide de greffer des éléments rocks à sa musique — notamment la basse électrique — ce qui crée une commotion dans le jazz. Ça lui donnera un regain de vie, même si certains puristes ont sévèrement critiqué ce tournant vers la pop. 

Lire la suite

Perles musicales des années 1990

Au début des année 1990, l’industrie du disque a imposé aux mélomanes le CD, médium que j’ai vertement critiqué à l’époque. J’ai tout de même aimé plusieurs albums de cette période, notamment de musique électronique. Comme il n’existe pas de référence acoustique pour cette musique, je ne souffrais pas trop en les écoutant. Voici ceux que j’ai le plus aimés : Lire la suite

Sly and the Family Stone – There’s a Riot Goin’ On [1971]

Sly and the Family Stone est un groupe de la côte Ouest des États-Unis formé en 1967 et composé de Noirs et de Blancs, ce qui n’allait pas de soi à l’époque. Le groupe intégrait les tendances soul, funk, rock et psychédélique. Ce métissage racial et musical, à l’apogée du Civil Rights Movement Américain, a certainement contribué à son ascension fulgurante. Sly and the Family Stone pouvait attirer 30 000 fans en délire. Et parmi ceux-ci, Miles Davis qui s’en est sans doute inspiré pour lancer la vague fusion. Lire la suite

Billy Cobham – Spectrum [1973]

Depuis la fin de l’ère néo-hippie, il est de bon ton de cracher sur la musique fusion qui recèle pourtant nombre de perles. L’album Spectrum de Billy Cobham est l’une d’elles.

Percussionniste ayant joué avec Miles Davis et le Mahavishnu Orchestra, Billy Cobham possède un affolant sens du rythme. Sur Spectrum, il livre une formidable interprétation de cette curieuse rencontre entre rock, jazz et funk. On passe d’excessives envolées rock Lire la suite