Les vies parallèles de Jack Kerouac – Barry Gifford/Lawrence Lee [1978]

Cette biographie fut publiée neuf années après la mort de Kerouac. D’innombrables extraits d’entrevues avec ceux qui l’ont côtoyé la rendent étonnamment vivante.

Kerouac poussa William Burroughs à écrire mais il eut aussi un impact considérable sur Allen Ginsberg. Voici sa réaction après avoir lu The Town and the City, 1er roman de Kerouac : « la lecture de ce texte monstrueux me bouleversa […] elle m’émut tant, que j’écrivis mes premiers poèmes publiés […] le roman de Jack me poussa aussi à devenir un artiste… à vraiment me prendre au sérieux en tant que poète […] je compris soudain que nous avions le pouvoir d’écrire une œuvre immortelle. »

Lire la suite

Buk et les Beats – Jean-François Duval [1998]

Livre étrange. La première partie est un essai sur les beats où il est notamment question de Kerouac, Ginsberg, Burroughs et Neal Cassady. Ce n’est pas inintéressant —au contraire— mais on peut se demander ce que ça vient faire dans un livre sur Bukowski, lui qui s’est toujours dissocié de ce courant littéraire.

En fait Bukowski a souvent dénigré les Beats. Dans le Journal d’un vieux dégueulasse, il traite d’ailleurs Burroughs de « pédale molle et d’abominable lécheur de verrues ». J-F Duval essaie de nous convaincre que Bukowski ne voulait pas vraiment dénigrer les Beats mais sa rhétorique est faible. Lire la suite