Handful of Snowdrops… la suite

Handful of Snowdrops est un groupe synthpop de Québec. Formé en 1984, il fut actif durant près d’une décennie avant de se séparer en 1993. Pendant cette période, HoS a produit 3 albums (un 4e est sorti en 2015 et un 5e en 2018). Si HoS demeure peu connu dans son pays d’origine, il a son lot d’admirateurs un peu partout dans le monde. D’ailleurs, le fameux label Dark Entries offre une ré-édition de leur 1er album, ce qui constitue une consécration.  Lire la suite

« En une heure, j’ai connu Lydia Lunch, Blondie, tous les Ramones, Richard Hell, Lester Bangs et plusieurs autres. »

1-6fa1j6p4igdvnolu7cmjsgJ’avais rendez-vous ce soir-là. J’ai enfilé mon gréement d’hiver et suis parti en avance, au cas où je me perdrais — comme la 1re fois où j’étais allé chez elle. Avec ses rues dans toutes les directions, le West Village est un véritable labyrinthe. Je suis passé par la 6e avenue afin d’éviter l’ennui de la 5e. Mon gros chapeau d’hiver attirait le regard de certains passants, c’était comique. J’ai dit au portier qui je venais voir. Il m’a demandé son numéro d’appartement. Lire la suite

MTL New wave, l’histoire d’un vol intellectuel…

MNW_7Dans une entrevue accordée à The Gazette, Érik Cimon dit que MTL New wave est la suite de MTL Punk, film que j’ai co-réalisé et dont le point de départ fut un de mes scénarios. Il ne dit pas que j’ai fait une bonne partie de la recherche qui a servi à son nouveau film et ne mentionne pas non plus que le projet de faire un film sur l’effervescence de la scène des années 1980 était NOTRE idée ; autrement dit, j’ai participé malgré moi à l’élaboration de son nouveau film. Lire la suite

Jusqu’à ce que la mort nous chatouille de ses caresses

jusqu'à couvert 2Après 6 années de boulot, voici enfin mon 3e livre. Ce roman poursuit le récit amorcé dans Normal!, premier maillon d’une trilogie portant sur les années 1980. Ce nouveau livre contient les partie II et III et constitue mon testament sur l’underground.

Encore une fois, beaucoup de musique — new wave, rap, alternatif, industriel, psychédélique — et de défonce ; un parcours trash entre Québec et Montréal avec plusieurs virées à NY.

Quatrième de couverture : Lire la suite

Chrome – pionnier du rock industriel

inworlds

Le groupe Chrome a vu le jour à San Francisco en 1976. Fondé par l’expert en manipulation de bandes magnétiques Damon Edge et deux autres musiciens, Chrome trouve son son lorsque le guitariste Helios Creed se joint au groupe l’année suivante. Chrome se distingue par une esthétique à la fois psychédélique et industrielle  et les climats d’anxiété qui tapissent tous leurs disques. Peu de groupes ont exploré le côté sombre de la psyché avec autant de brio.

Lire la suite

Perles de la musique bizarre [1978-81]

Duck Stab

Pour survivre à l’océan de merde pop qui se déverse sans arrêt à la radio, il faut parfois écouter des trucs un peu plus complexes, je veux dire de la musique plus difficile d’approche, mais qui une fois apprivoisée nous amène où l’on n’aurait jamais pensé aller en termes émotifs. De temps en temps, j’ai besoin d’écouter ce genre de musique. Ça me calme. Voici quelques classiques de cette musique souvent hermétique à première écoute.

Lire la suite

Rip It Up and Start Again : Post-Punk 1978-1984 – Simon Reynolds [2007]

Rip It Up and Start Again est un essai de 682 pages sur le post-punk, un terme fourre-tout qui englobe des courants musicaux comme le new wave, le no-wave et l’électrop-pop. L’auteur y inclut aussi l’industriel, le ska, le gothique et même des groupes inclassables comme les Residents. Si le terme post-punk s’impose par son aspect fourre-tout, il est sémantiquement imparfait puisque beaucoup de ces groupes ont commencé à faire de la musique avant ou pendant l’ère punk. C’est le cas des Residents, Talkingheads, Devo, Throbbing Gristle, Suicide et de nombreux autres. Lire la suite